Communiqués et rapports officiels transmis aux autorités nationales

Médecins de Montagne : cabinets médicaux de montagne en danger

L’association Médecins de Montagne, qui regroupe depuis 1953 les médecins généralistes libéraux exerçant en stations de sport d’hiver, demande des mesures urgentes pour ces professionnels de santé.

L’annonce du maintien de la fermeture des remontées mécaniques des stations de ski met en péril la survie de nombreux cabinets médicaux des stations de montagne et des autres professions de santé avec qui ils travaillent.

Ces cabinets médicaux, avec un plateau technique spécifique et adapté à la prise en charge de l’accidentologie des sports d’hiver, sont des petites entreprises avec des salariés permanents et saisonniers. Ils prennent en charge les habitants de leurs communes mais souvent aussi ceux des vallées.

Par leur activité spécifique ils déchargent les hôpitaux des départements.

95% des victimes de traumatismes sont pris en charge par ces cabinets de station et évitent ainsi leur hospitalisation.

Leur présence est aussi un préalable à l’ouverture des stations. Ils assurent une permanence de soins 24H sur 24, 7 jours sur 7.

Pour la plupart d’entre eux, engagés volontairement dans la fonction de Médecins Correspondants du samu (MCS), prennent en charge les urgences vitales de ces territoires isolés.

La présence de ces cabinets médicaux des médecins de montagne est donc vitale pour la survie des stations. L’activité hivernale permet le maintien des structures médicales à l’année dans ces territoires ruraux isolés.

Sans mesures urgentes, de nombreux cabinets vont devoir fermer ne pouvant plus assumer le fonctionnement de leur entreprise faute d’activité du fait de la non- réouverture des remontées mécaniques.

Avec toutes les conséquences dramatiques en chaine au niveau de leur personnel, de leur commune mais aussi des régions par effondrement de l’activité touristique.

Comment attirer les touristes, aussi bien l’hiver que l’été, dans des territoires qui deviendront bien au-delà des communes de montagne, des déserts médicaux, sans possibilité d’offre de soins de qualité jusque-là assurée ? Sans oublier toutes les conséquences économiques pour tous ceux qui en amont et en aval vivent de l’activité touristique de la montagne. Et derrière les drames humains qui ne manqueront pas de surgir.

 

L’Association Médecins de Montagne demande des mesures urgentes et conséquentes pour les médecins de stations de sports d’hiver de la part de l’état et des collectivités locales. Il en va de leur pérennité mais aussi de la survie économique de nos territoires de montagne.

 

Dr Suzanne Mirtain
Médecin de Montagne à Val-Cenis Présidente de Médecins de Montagne
 

 Info presse : 04 79 96 43 50 - info@mdem.org / beatrice.mithieux@mdem.org

Salle d'attente

RECOMMANDATIONS CONCERNANT LA PROTECTION DES PERSONNELS ET LA PRISE EN CHARGE PRÉHOSPITALIÈRE DES ARRETS CARDIO-RESPIRATOIRES DE PATIENTS ADULTES SUSPECTS OU CONFIRMES D’INFECTIONS A COVID-19.

Par le groupe de travail de Samu Urgences de France (SUdF) et du Conseil Français de Réanimation Cardio Pulmonaire (CFRC), le 25 Avril 2020.